Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Bienvenu sur le blog de Nord Charente ULM, le blog des passionnés d'aviation et plus particulièrement des ULM. Venez nous rejoindre et découvrir la passion du vol.

Le blog de Nord Charente ULM

Bienvenu sur le blog de Nord Charente ULM, le blog des passionnés d'aviation et plus particulièrement des ULM. Venez nous rejoindre et découvrir la passion du vol.

Le Jetlev-flyer ou voler à l'eau propulsée

com

 


 


Technologie

A la différence des avions et réacteurs dorsaux conventionnels, le concept innovant de Jetlev améliore considérablement le rapport de la poussée à la masse en installant le moteur de propulsion, les systèmes de carburant et systèmes associés sur un vaisseau indépendant fixé à l'arrière du réacteur dorsal. Il utilise de l'eau comme moyen de propulsion par jet car sa haute densité peut supporter de grandes quantités d'énergie à des vitesses bien inférieures, et générer des forces de réaction par jet bien plus efficaces que les gaz. La conception et le développement du Jetlev reposent sur six principes fondamentaux:
 
Sécurité:
 D'intenses travaux de recherche et les résultats de tests nous ont permis de développer de nombreux dispositifs de sécurité et des procédures de fonctionnement répondant aux « bonnes pratiques ». Bien que faire une chute de très haut ou à grande vitesse soit fondamentalement risqué, notre expérience montre que tomber du JETLEV-FLYER est rare, et le plongeon d'une plateforme à 10 mètres a été largement pratiqué pendant plus d'un siècle avec d'excellents résultats quant à la sécurité. L'utilisation de l'eau en tant que filet de sécurité et la garantie de plafonds de vol bas grâce à la limitation de la longueur de flexible sont des points importants de notre conception de la sécurité. Le harnais 5 points à ouverture rapide du réacteur dorsal, le dossier de protection et le support de tête, la selle de sécurité et la flottaison inhérente ne constituent que quelques-uns des nombreux autres dispositifs de sécurité.
 

Haut rapport poids / puissance:
 Les conceptions traditionnelles d'avions offrent de faibles rapports de poussée/masse, qui limitent leur performance et leur agilité. Même les intercepteurs supersoniques F/A-18 E/F peuvent difficilement vaincre la force de gravité. Pour améliorer considérablement ce rapport, nous avons décidé d'installer la source de propulsion sur une unité indépendante similaire à un bateau, et de transmettre une pression faible et une eau à haut débit au réacteur dorsal par le biais d'un flexible d'alimentation et de générer des poussées grâce à la force de réaction de jets.
 

Stabilité inhérente et commande sans effort :
 Bien que le réacteur dorsal puisse générer plus de 2220 N (500 lbf) de poussée pour la portance et la propulsion, les commandes de vol sont isolées de cette poussée et ne nécessitent que quelques efforts pour être ajustées..
 
Commandes de vol simples et intuitives:
 Système numérique de commandes de vol électriques, des angles de jets permettent d'ajuster la poussée entre la portance et la propulsion (avant, neutre ou arrière), la déflexion de jets différentielle permet des mouvements de tangage, et le transfert de poids d'un côté à l'autre permet des mouvements de roulis.
 

Flexible d‘alimentation / attache:
 Un flexible d'alimentation en eau fournit de l'énergie au réacteur dorsal grâce à de l'eau sous pression. Il sert également d'attache, limite le plafond de vol, dissuade le pilote de voler au-dessus de la terre, fait office de stabilisateur, amortit les vibrations, et maintient une stabilité de cap vers l'avant du réacteur dorsal au cours du vol.
 

Usage ludique:
 Dès le départ, nous avons pensé que les réacteurs dorsaux étaient des moyens de transport peu pratiques et qu'ils devaient en premier lieu être conçus pour la détente, avec la possibilité de location à court terme. A cette fin, ils doivent également être très faciles à appréhender et à manier. Des commandes de vol intuitives, une stabilité inhérente et un système d'apprentissage efficace permettent à la plupart des élèves pilotes d'apprendre à voler seuls après quelques minutes d'instructions dans l'eau.
 

La souplesse, la stabilité, le contrôle, la performance et la facilité d'utilisation ont même dépassé nos attentes les plus folles. Si vous essayez le Jetlev-Flyer, vous comprendrez pourquoi nous sommes si satisfaits de ses résultats. Principales caractéristiques du modèle de production en fibre carbone:
 Poids sec du réacteur dorsal (approx.): 14 kg (30 lbs)
 
Poussée maximale: 1,900 N (430 lbf)

Poussée/masse (pilote de 68 kg ou 150-lb, au décollage): 2.3 : 1

Vitesse maximale mesurée (pilote de 68 kg ou 150-lb): 35 km/h (22 mph)
Longueur de flexible : 10 m (33 ft)
 
Plafond de vol (mesurée au niveau des pieds) :
8,5 m (28 feet)

Autonomie avec accélérateur grand ouvert (approx.) 1 heure

Autonomie en vitesse de croisière (approx.) 1 à 2 heures
 
Tous les métaux utilisés seront constitués d'acier inoxydable ou d'aluminium anodisé à revêtement dur avec une couche de Téflon servant à le protéger de la corrosion et l'abrasion. L'anodisation dure permet d'obtenir une dureté équivalente à celle du saphir, le deuxième matériau naturel le plus dur connu après le diamant.
 
Chaque pièce du Jetlev est minutieusement fabriquée avec une grande précision. Tous les joints hydrauliques sont réalisés avec les mêmes systèmes de joints toriques haute qualité que ceux des systèmes prévus pour la haute mer. Les câbles les plus importants sont protégés par de solides gaines tressées, et les modules de commande électronique et terminaisons de câbles sont enrobés/recouverts de polyuréthane solide pour les protéger de l'humidité. Aucune dépense n'est épargnée pour rendre le système Jetlev aussi fiable que possible et pour limiter sa maintenance au maximum.

 

Le prix de détail proposé par MS est de 99 900,00 € (119.480,4 € TTC) pour l'unité en fibre carbone 250 CV et de 79 900,00 € (95.560,4 € TTC) pour l'unité en fibre de verre 220 CV .


Source : www.pearl-watersports.com

Print
Repost

Commenter cet article