Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Bienvenu sur le blog de Nord Charente ULM, le blog des passionnés d'aviation et plus particulièrement des ULM. Venez nous rejoindre et découvrir la passion du vol.

Le blog de Nord Charente ULM

Bienvenu sur le blog de Nord Charente ULM, le blog des passionnés d'aviation et plus particulièrement des ULM. Venez nous rejoindre et découvrir la passion du vol.

Vienne: un ULM percute une ligne à haute tension

com
14 Mars 2013 | 15h19
Mis à jour | 15h19

Vienne: un ULM percute une ligne à haute tension

Un ULM Super Guépard a percuté une ligne à haute tension dans la Vienne, au sud de Poitiers, entre Vernon et Saint-Maurice-la-Clouère, relatent nos confrères de La Nouvelle République. Son pilote, un habitant de Sommières-du-Clain âgé de près de 70 ans, a été légèrement blessé dans l'accident alors que son ULM est retombé sur le toit après avoir coincé son hélice dans les fils de la ligne à haute tension.

 

 

Le pilote d'ULM emporte la ligne à haute tension
15/03/2013 05:46
Après avoir enroulé et arraché la ligne à haute tension, l'appareil est retombé sur le toit. - (Photos corr. Jacky Liège)

Vernon. Alors qu’il faisait un passage à basse altitude, un pilote d’ULM a accroché et emporté la ligne à haute tension. Son ULM est retombé sur le toit.

L'accident est rarissime, spectaculaire et se termine particulièrement bien pour la victime.

Il est 11 h 30, hier matin, quand Jean-Michel Berthommé un septuagénaire de Sommières-du-Clain, ancien agriculteur, passionné d'aviation, vole à bord d'une nouvelle machine, un Super Guépard.
Pour le profane, l'appareil ressemble à s'y méprendre avec un petit avion de tourisme.

Un pilote expérimenté

« Je possède une piste privée d'atterrissage ici à la Guignandière », confie Bertrand Hérault, premier adjoint au maire de Vernon. C'est lui qui est venu sur les lieux après l'accident.
« Jean-Mi volait en rase-mottes, il voulait faire un passage à la verticale du terrain, c'est-à-dire qu'il passait au-dessus sans se poser. Les commandes de son appareil devaient retenir toute son attention. Il n'a pas fait attention à son environnement et il a accroché la ligne à 20.000 volts. » L'hélice de l'appareil s'est enroulée dans la ligne. Dans sa lancée, le Super Guépard l'a arrachée.
Privé de motorisation, il est retombé lourdement sur le sol. Le pilote a surtout pu en sortir avant la remise en tension de la ligne qui aurait pu lui être fatale !
« L'appareil était sur le toit. Il a eu beaucoup de chance », explique Bertrand Hérault, lui-même pilote de ce type d'engin. « Il n'a pas trop de mal. Il souffre de contusions aux membres inférieurs. Il avait une coupure à la main et à la tête. »
Les pompiers de Gençay l'ont évacué vers les urgences du CHU de Poitiers.
L'accident a provoqué une grosse coupure de l'alimentation électrique. La Sorégies a isolé un tronçon d'un kilomètre à l'endroit où l'arrachage de la ligne s'est produit.
Les techniciens ont pu procéder à la réalimentation des clients en dérivant le courant par d'autres circuits. La coupure a duré environ deux heures, indique la mairie.
Le site de l'accident a été placé sous la surveillance des gendarmes de La Villedieu-du-Clain, le temps que les enquêteurs spécialisés arrivent de Mérignac.
Les gendarmes des transports aériens sont venus procéder aux constatations pour établir un procès-verbal d'accident, comme sur la route. L'enquête va devoir établir les responsabilités et les éventuelles infractions à la législation aérienne.
La victime est un pilote particulièrement confirmé qui vole depuis vingt-cinq ans et qui connaissait aussi parfaitement le terrain où il se trouvait.

 

Emmanuel Coupaye
Après avoir enroulé et arraché la ligne à haute tension, l'appareil est retombé sur le toit.
Print
Repost

Commenter cet article